Code de travail et ramadan

code-du-travail-ramadan
0

Le mois de ramadan est un mois très particulier dans le monde du travail. On a beau avoir tout essayé, mais vraiment tout, mais c’est vraiment très difficile pour ne pas dire impossible de conserver la même productivité que l’on avant de commencer à jeuner. Les raisons sont évidentes et se partagent entre manque de sommeil, manque d’eau ( entrainant souvent un mal de tête) manque de café ( machine à motivation pour beaucoup d’entre nous) et pour les plus mal chanceux c’est aussi un manque cruel de nicotine à surmonter . S’agissant de ramadan, de ce mois si spécial, où la majorité d’entre nous subit une baisse de forme, beaucoup estiment qu’il serait légitime de raccourcir les heures de travail étant donné notre baisse d’énergie. A cet effet donc, nous avons mené des recherches pour savoir ce qu’en dit le code du travail. Y a-t-il des lignes spécifiques à Ramadan ?

Tuons le suspense

Loin de nous l’idée de faire durer le suspense et de vous faire languir, nous sommes désolés de vous l’apprendre mais il n’y a RIEN, absolument rien dans le code du travail qui parle d’aménagementsspécifiques durant le mois de Ramadan. Rien n’est mentionné, même pas le changement des horaires de travail. Bon c’est vrai que durant l’été l’horaire de la rupture du jeûne dépasse allégrement 18h, (date à laquelle on quitte le bureau normalement) ce n’est pas le cas pendant l’hiver (où la rupture du jeune se fait même avant 18h des fois)  techniquement votre employeur pourrait vous faire travailler jusqu’à la rupture du jeûne.

Bon heureusement que nous sommes dans un pays musulman  et que nos horaires sont tout de même aménagés pour que nous quittions le bureau plus tôt afin que l’on puisse prendre les mesures nécessaires pour la rupture du jeune.

Il est vrai que légalement il n’y a rien de spécifique pour le mois de ramadan et que peut être pour vous, le problème est votre incapacité à être plus tôt que d’habitude au bureau. Par contre, n’étant peut être pas en charge de gérer la rupture du jeune à la maison vous n’avez aucun souci à rentre même quelques minutes avant la rupture du jeune chez vous. Il faut privilégier l’entente avec votre patron et lui proposer par exemple que vous veniez un peu plus tard que les autres employés mais que vous repartirez logiquement plus tard. Il n’aura aucun problème avec ça surtout si votre entreprise travaille, par exemple avec les étrangers, ou encore qu’elle doit  assurer un service client et où il faudra toujours assurer une permanence. L’entente mutuelle est et sera toujours  plus productive et harmonieuse que des obligations légales eventuelles.