The Regional Center for Renewable Energies and Energy Efficiency (RCREEE) is an intergovernmental organization with diplomatic status which aims to promote the adoption of renewable energy and energy efficiency practices in the Arab world. RCREEE also represents the official technical arm of the League of Arab States – Department of Energy and of the Arab Ministerial Council for Electricity (AMCE).

Le RCREEE collabore avec les gouvernements régionaux, les organisations internationales, les IFI (Institutions financières internationales) et le secteur privé pour initier et diriger des dialogues politiques favorables pour la promotion les pratiques, les stratégies et les technologies d’énergie verte, et ceci à travers la gestion et la facilitation des investissements d’énergie renouvelable dans le Monde Arabe.

Comptant aujourd’hui 17 pays arabes parmi ses membres, le RCREEE s’efforce de mener des initiatives d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique dans les États Arabes sur la base de son plan stratégique approuvé par son Conseil d’Administration en 2017.
Le Secrétariat du RCREEE est composé d’une équipe multidisciplinaire  doté d’expertise dans les domaines de l’énergie durable et de l’action climatique, avec  une diversité multiculturels qui reflète les expertises Africaines, Asiatiques, Américaines et Européennes.

RCREEE est une organisation financièrement autonome. La principale source de financement du RCREEE est générée par les cotisations de ses États Membres,  et l’ensemble des projets et programmes de partenariats menés  dans le cadre des accords de coopération avec les Institutions de Financement pour le Développement et les programmes innovants de financement climatique. Le RCREEE assume également la responsabilité fiduciaire et toutes les juridictions liées à ses activités.

RCREEE se présente comme une organisation régionale indépendante avec un statut juridique international et une structure organisationnelle selon la Charte de l’organisation du centre. La Charte prévoit une structure à trois niveaux avec une assemblée des États Membres (« Conseil d’Administration »), un comité exécutif (« Comité Exécutif ») et un secrétariat (« Secrétariat ») dirigé par le Directeur Exécutif du RCREEE.

2. Tâches et responsabilités du directeur exécutif

Le Directeur Exécutif entreprend la direction stratégique et intellectuelle en plus de l’administration générale du RCREEE. Il/elle  assure le développement et la mise en œuvre du plan stratégique de RCREEE de manière efficace et de haute qualité. Le Directeur Exécutif  présente des rapports périodiques au Comité Exécutif. Il/elle représente légalement le RCREEE conformément à l’article 8 de la Charte du centre et supervise toutes les activités du RCREEE.

Le directeur exécutif devra s’acquitter des responsabilités et tâches suivantes:

  • Garantir la pérennité institutionnelle et financière et l’indépendance du RCREEE, et assurer en continuité et en suffisance un solide portefeuille de projets, de contrats et d’accords qui garantissent les revenues nécessaires pour le centre, conformément aux  domaines de travail et du  mandat du RCREEE.
  • Diriger l’équipe du RCREEE vers le développement de mécanismes de financement innovants et assurer la continuité des projets, accords et contrats afin de sécuriser les fonds nécessaires à mettre en œuvre la mission et les objectifs du RCREEE grâce à des partenariats solides et un portefeuille de projets qui correspondent aux domaines de travail et au mandat du RCREEE.
  • Formuler une vision et un plan de travail clair, avec un budget détaillé et des outils d’amélioration, pour assurer une mise en œuvre efficace du mandat, des objectifs et des activités du RCREEE définis par la Charte du centre, conformément aux décisions du Conseil d’Administration et du Comité Exécutif, et pour maintenir l’image du RCREEE et accroitre son impact positif à travers la coopération continue avec toutes les parties concernées
  • Évaluer régulièrement la situation politique, et les tendances économiques dans les États Membres du RCREEE, en coordination avec les membres du Conseil d’Administration et du Comité Exécutif du RCREEE, d’une manière à s’assurer que les projets et programmes du RCREEE  répondent aux priorités et besoins émergents.
  • Stimuler des dialogues et établir de nouveaux partenariats stratégiques avec les parties prenantes et partenaires régionaux et internationaux pour renforcer la position du RCREEE, faciliter sa mission et attirer des fonds supplémentaires.
  • Approfondir et renforcer l’engagement du RCREEE en faveur de stratégies durables dans les États Membres du RCREEE (avec un accent particulier sur les stratégies d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique).
  • Développer et renforcer les capacités institutionnelles et intellectuelles du RCREEE et les activités de développement organisationnel interne afin  d’assurer la diversité et la qualité requises.
  • Développer, améliorer et maintenir une structure organisationnelle efficace et un excellent flux de communications interministérielles. Le Directeur Exécutif définit clairement les responsabilités, les indicateurs de performance et les objectifs pour les postes dans la structure de l’organisation. Il/elle est aussi responsable d’améliorer les performances du RCREEE en coopération avec le Comité Exécutif tout en garantissant  l’adhésion aux réglementations et aux normes économiques efficaces.
  • Promouvoir la gestion du savoir pour garantir la mise à disposition des meilleures expériences et l’échange d’expertise.
  • Adhérer à la Charte, aux règlements, aux décisions des organes de gouvernance (Conseil d’Administration et Comité Exécutif) du RCREEE, aux exigences d’audit financier et aux recommandations conformément aux meilleures pratiques internationales.
  • Favoriser un environnement de travail propice qui encourage  l’esprit d’initiative, le travail d’équipe, la diversité et l’équité.

3. Compétences et qualifications

Le directeur exécutif doit être citoyen de l’un des États membres du RCREEE : Algérie, Bahreïn, Djibouti, Égypte, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Palestine, Somalie, Soudan, Syrie, Tunisie et Yémen.

Le processus de sélection se fera sur la base des critères suivants, conformément aux principes de recrutement adoptés par  les organisations régionales :

3.1 Qualifications

  • At least 15 years of experience (after graduation from university or equivalent) in energy or engineering (electrical or mechanical) or economics, or business and financial administration.
  • At least 10 years of professional experience in a managerial position in an organization working in the field of renewable energy, energy efficiency and sustainability or in international financial institutions or intergovernmental organizations or self-funded institutions.
  • Advanced university degree (at least a Master’s degree) in one of the following fields: energy, renewable energies, energy efficiency, sustainable development, management and economics, business administration or banking.

3.2 Experiences

  • A solid knowledge of the field of energy, renewable energy and climate change, the international sustainable development agenda and direction, and the relevant stakeholders
  • Proven ability to create and lead innovative funding models to ensure adequate funds and lead a financial management team with transparency, in accordance with international standards
  • Strong analytical and negotiating skills, including the ability to engage and motivate a wide range of stakeholders to build strong strategic partnerships with RCREEE
  • Strong knowledge of the challenges of intergovernmental organizations, including working effectively with development partners
  • Advanced experience in project development and mobilization of grants and funds from various donors and funding institutions
  • Experience in developing proposals for new concepts that are attractive to donors and funding institutions
  • Experience in building strong relationships with relevant national, regional and international institutions
  • Fluency in oral and written Arabic and English or Arabic and French. Fluency in all three languages ​​is a plus.
  • Experience in financial management and resource management.
  • The age must not exceed 55 years.

* Note: References to the above qualifications will be requested upon successful completion of the initial assessment and selection phase.

3.3 Skills

Work team management

  • Work with team members on the basis of equality, dignity and respect.
  • Respect and understand the difference of points of view.
  • Control your personal prejudices so that they do not interfere in decision-making processes and avoid any discrimination against an individual or a group.

Respect and confidence building

  • Encourage teamwork and freedom of expression
  • Work with transparency and support colleagues, staff and stakeholders
  • Monitors the execution of work plans and encourages efficient employees
  • Treat sensitive or confidential information appropriately

Responsibility

  • Encourage teamwork and freedom of expression.
  • Work transparently and provide the necessary support to colleagues, staff and stakeholders.
  • Monitor the execution of work plans and encourage competent employees.
  • Treat sensitive or confidential information in an appropriate manner in accordance with RCREEE’s diplomatic status.

Leadership 

  • Serve as a role model and empower team members to ensure the achievement of RCREEE goals.
  • Define a vision of future challenges and sustainable solutions and anticipate the development of innovative strategies.
  • Resolve disputes and conflicts in a mutually acceptable manner.
  • Strive for positive changes and developments.

Judgment / decision making

  • Ability to conduct a sound situational analysis, resolve conflicts and overcome challenges effectively and quickly
  • Ability to accept the negative impacts of any decision
  • Ability to make tough decisions in time / political / economic sensitive situations

Progress and development

  • Good skills in strategic management and planning.
  • Ability to formulate innovative visions about areas of work and projects.
  • Ability to design and evaluate regional development programs and projects.
  • Ability to customize and implement projects to respond to the specific and different context of Member States, and to deliver high quality cost effective solutions.

4. Conditions of employment

The Executive Director is appointed in accordance with the RCREEE regulations as follows

  • The term of office is three years
  • The RCREEE Executive Director must reside in Egypt for the duration of the contract

5. How to Apply;

To apply, please send your CV and a cover letter highlighting the appropriate professional experience at following email:  [email protected]  later than October 30, 2020 with the subject « Executive Director RCREEE »
The e -Mails without subject will be automatically ignored.

Only selected candidates will be contacted.

* Note: In case of inconsistency or between the Arabic version  and any other language version of this announcement, only  the Arabic language version is valid.